Les forces de l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA) ont enlevé 44 civils lors de huit attaques en Octobre.

Resolve-CT-IC-logo.png

Rapport Mensuel: Octobre 2016
Résumé:
Les forces de l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA) ont enlevé 44 civils lors de huit attaques en Octobre, l'un des totaux mensuels les plus bas enregistrés en 2016. Cinq de ces attaques et presque tous les enlèvements ont été commis par le groupe de Achaye Doctor, qui opère indépendamment de Joseph Kony depuis fin 2014. 
Attaque de la LRA contre les civils, Octobre 2016

Screen-Shot-2016-11-04-at-10-00-46-AM.png

Le groupe dissident de Achaye cible des communautés dans le sud-est de la RCA 
Le groupe LRA dissident de Achaye opère dans le sud-est de la République Centrafricaine (RCA) le long de la frontière avec la République Démocratique du Congo (RDC) depuis Janvier 2016. Le groupe est probablement responsable des cinq attaques de la LRA dans la région au mois d'Octobre, lors desquelles 40 personnes ont été enlevées. Les attaques du groupe de Achaye étaient concentrées près des villes de Zemio, Dembia et Derbissaka. Plus particulièrement, le group est suspecté d'avoir pillé un camion transportant de la nourriture destinée aux réfugiés Sud Soudanais le 26 Octobre. Lors de cette attaque, 18 personnes ont été temporairement enlevées pour transporter les biens pillés dans des camps de la LRA dans la brousse. 

Cinq jeunes hommes Congolais et Centrafricains se sont échappés du groupe dissident de Achaye en Octobre, tous dans la communauté de Derbissaka. Ils ont passé entre 3-24 mois dans le groupe et ont dû suivre une entraînement militaire. 
Violence de la LRA contre des civils, JanvierOctobre 2016

Screen-Shot-2016-11-04-at-9-49-25-AM.png

Niveau faible d'activité des groupes armés dans le nord-est de la RDC
Seulement deux attaques de la LRA ont été enregistrées en RDC au mois d'Octobre, le total le plus bas en 2016. Quatre cyclistes ont été temporairement enlevés lors d'une attaque le 7 Octobre près de Naparka. Il y a eu trois incidents impliquant des pastoralistes armés et d'autres membres de la communauté à l'ouest du Par National de la Garamba en Octobre. Dans deux de ces incidents, le 8 Octobre près de Duru et le 16 Octobre à l'ouest de Ngilima, les pastoralistes ont clashé avec des chasseurs. 

Le 25 Octobre, ​le Bureau d’Études, de Recherches, et Consulting International (BERCI) et le Congo Research Group (CRG) ont publié un rapport sur l'opinion public en RDC. Moins de 15% des personnes interrogées dans la province du Bas Uélé et moins de 35% des personnes interrogées dans la province du Haut Uélé se sentent plus en sécurité en 2016 qu'elles ne se sentaient les cinq années précédentes. La majorité des personnes interrogées dans les deux provinces pensent que la mission de maintien de la paix des Nations Unies en RDC (MONUSCO) devrait rester dans le pays, avec une protection des civils obtenant de meilleures notes dans le Haut Uélé selon la population. 
Enquête BERCI/CRG: % de personnes interrogées qui pensent que la MONUSCO protège les civils 

Screen-Shot-2016-11-04-at-11-46-13-AM.png

​----
Visit the LRA Crisis Tracker to view our interactive map and learn more about how we collect, vet, and analyze data. Please contact Sean Poole - spoole@invisiblechildren.com & Paul Ronan - paul@theresolve.org with any comments or questions.