​– Communiqué de presse –
Pour diffusion immédiate

L'INTIME EST POLITIQUE :
Une première saison engagée pour Danielle Le Saux-Farmer au Théâtre la Catapulte

Ottawa, le 9 octobre 2018 – Toute première femme à programmer une saison au Théâtre la Catapulte, Danielle Le Saux-Farmer affiche ses convictions avec sa programmation 2018-2019, qui débute cette semaine avec la présentation de la pièce Le dire de Di de Michel Ouellette, à La Nouvelle Scène Gilles Desjardins (le samedi 13 octobre). Cette saison est à l’image de ses préoccupations comme femme et comme citoyenne d’aujourd’hui: 


« L’intime est politique : cette expression iconique du féminisme des années soixante-dix affirme sans détours que les aspects les plus intimes de nos vies sont profondément liés à et définis par des enjeux sociaux et politiques. Ces spectacles interrogent la femme et l’intimité, la femme et la sexualité, ainsi que les rapports de pouvoir qui sous-tendent nos relations intimes. Mon souhait est que les histoires de ma saison contribuent à faire avancer le débat public sur des questions d’actualité. »


​- Danielle Le Saux-Farmer

Danielle-Satya-Jack.jpg

PROGRAMMATION 2018-2019
À La Nouvelle Scène Gilles Desjardins:

​Le dire de Di
(13 octobre 2018) 
Une coproduction du Théâtre la Catapulte et du Théâtre français de Toronto
Confrontée au déchirement de son territoire par des minières, et à l’explosion de son cocon familial, Di cherche ses repères. Mettant en scène le bouleversement, le désordre, la beauté d’une adolescente propulsée dans sa vie de femme, la pièce explore de façon lumineuse le premier véritable amour de Di et la découverte de sa sexualité. 


Doggy dans gravel
(7 et 8 décembre 2018)

Une production du Théâtre Kata (Québec, QC). Un accueil du Théâtre la Catapulte
Ce spectacle, qui suit la quête de cinq scouts adolescents durant un après-bal, s’inscrit dans l’exploration de la sexualité chez les jeunes. Provocante, cette pièce questionne les milléniaux à travers la culture pop clinquante et son éternelle impulsion de défier l’autorité pour affirmer son identité et enfin pouvoir frencher. Un spectacle au rythme fou, où l’hypersexualisation et la frénésie de l’adolescence nous amènent à rire de nos travers et à vivre un dur lendemain de veille, quand tout est allé trop loin. 

Princesse de personne
(6, 12 et 13 avril 2019) *Nouvelle production*

Une création du Théâtre la Catapulte.
Deux jeunes femmes liées par une grande amitié ont des points de vue franchement différents sur la condition féminine. Simone est d’avis que tout va bien, alors qu’Eugénie, plus radicale, voudrait mettre le feu aux traditions et tout recommencer. Une rencontre avec Philippe et une relation intime les amène à un point de non-retour.  S’adressant aux adolescents, Princesse de personne est une fable contemporaine qui parle de la redéfinition des genres.

Avant l’archipel 
(24 et 25 mai 2019)

Une production de l’Irréductible petit peuple (Québec, QC), en coproduction avec le Théâtre français de Toronto et le Théâtre la Catapulte.
Un conte dans un monde où la géographie et le territoire même se trouvent transformés par l’amour de deux personnages singuliers. Les sièges, disposés face à face, plongent le spectateur au cœur de l’action et c’est ainsi que se raconte un nouveau mythe fondateur par les fruits-dragons, celui des péninsules et des je-me-souviens.

Ligne-Bleed.jpg

MATINÉES SCOLAIRES & MÉDIATION CULTURELLE

Dans un climat politique qui remet en question la pertinence d’une éducation sexuelle à l’image de la société d’aujourd’hui, les œuvres proposées aux adolescents par le Théâtre la Catapulte  sont d’autant plus frappantes et actuelles. Di (Le dire de Di) découvre sa sexualité en poésie imagée et lumineuse; Maverick (Doggy dans gravel) est déchiré entre ses valeurs et son désir d’être accepté coûte que coûte en suivant les instincts les plus bas de son entourage; et Eugénie (Princesse de personne) passe à l’action suite à une situation vécue par son amie Simone, où le consentement était nébuleux. Encadré à la fois par des enseignants et des animateurs formés qui offrent des ateliers préparatoires, les ados seront amenés à réfléchir et activer leur esprit critique pour poser un regard nouveau sur la société dans laquelle ils évoluent. 

Ligne-Bleed.jpg

DANIELLE LE SAUX-FARMER :
​Directrice artistique, mais aussi comédienne!
En plus de ses fonctions de direction artistique de la Catapulte, Danielle a un automne bien rempli avec une tournée du spectacle L’art de la chute, une production de la compagnie de création Nuages en pantalons de Québec. Après un passage remarqué et affichant complet au Théâtre la Licorne à Montréal en septembre, la production part sur la route de l’Est du Québec au courant du mois d’octobre. Pour d’autres informations et calendrier des dates de tournée.

Danielle Le Saux-Farmer s’illustre également sur les planches dans la production Avant l’archipel, spectacle qu’elle a traduit, développé, créé et qui a tourné aux quatre coins du Canada au cours des 5 dernières années.


- 30 -


ENTREVUES
Danielle Le Saux-Farmer est disponible pour des demandes d’entrevue.

PERSONNE-CONTACT MÉDIAS
Martin Cadieux,
Responsable du développement et du marketing
vente@catapulte.ca
613 562-0851 poste 222

Avant-larchipel-6.jpg

Ligne-Bleed.jpg

Merci à nos partenaires:

Logos-infolettre.jpg


Nous remercions l'Association Canada-France pour son soutien.

Ligne-Bleed.jpg

Le Théâtre la Catapulte est l'une des quatre compagnies fondatrices et résidentes de:

Nouvelle-scene-Final-couleur-01.png

Ligne-Bleed.jpg